Le CONSEIL de DIRECTION (CODIR) est un organe opérationnel qui rend factuelle et lisible la philosophie de l’Union associative par sa gestion quotidienne du « BIEN COMMUN ».

 

« Le bien commun » & « La Bienveillance »

 

« Le bien (ce que nous savons, de toute certitude, nous être utile) !

Le « bien commun » est un concept qui semble intuitivement facile à comprendre, mais il s’avère difficile à définir. Ainsi on ne distingue pas facilement le « collectif » du « public », et le mot « commun » est très polysémique.

Dans le cadre de ce CONSEIL DE DIRECTION , on peut néanmoins opérer les distinctions suivantes : l’adjectif « commun » désigne une réalité celle d’une certitude de l’utilité partagée par tous, indépendamment de l’organisation sociale donnée.

Par « commun », on suppose aussi l’idée d’un lien entre les membres du groupe concerné: le CONSEIL DE DIRECTION, qui fait alors communauté, tandis que « collectif » suppose simplement que plusieurs personnes sont impliquées sans forcément partager quoi que ce soit ».

Le bien commun devient ici une valeur essentielle inscrite dans l’ADN du fonctionnement du CONSEIL DE DIRECTION d’AUSIRIS et à celle-ci s’ajoute la valeur « Bienveillance » qui lui est complémentaire et indissociable.

« La bienveillance » n’est ni un concept managérial, ni un concept organisationnel, mais un engagement de soi vis-à-vis de l’autre, une sorte « d’élémentaire humain« . Être bienveillant, c’est se soucier de l’autre, lui vouloir du bien, au travers d’une relation humaine vraie et une qualité d’écoute, ici, précisément dans un contexte associatif professionnel ».

Le CONSEIL de DIRECTION (codir)

L’enjeu essentiel du CONSEIL DE DIRECTION d’AUSIRIS réside dans sa capacité à travailler en équipe pour une quête de sécurisation de l’ensemble, de performance, de croissance et de développement.

Confrontée à cette nécessité d’aller plus vite et mieux en matière de prise de décision, et pour allouer des ressources, de l’ingénierie et des services, transversalité et partage s’ont pour ce CONSEIL DE DIRECTION  nécessaires voire  indispensables.

Le CONSEIL DE DIRECTION dans une démarche authentique de partage, crée du lien, donne du sens, pour faire progresser l’ensemble associatif  tout en étant  au bénéfice de chacun de ses membres, il suscite le rassemblement des individualités en valorisant les talents de chacun autour d’ un principe de solidarité et d’équité, il doit arbitrer.

1/ Le CONSEIL DE DIRECTION D’AUSIRIS

Le CONSEIL DE DIRECTION est composé de personnes représentant les rôles spécifiques critiques au pilotage opérationnel de l’union.

2/ Confronter et préciser la vision

Le partage autour de la vision des priorités opérationnelles stratégiques et de ce vers quoi l’on veut tendre, est indispensable puisqu’il conditionne cette capacité du groupe à partager une vision et à décider ensemble.

Les débats au sein de ce CONSEIL DE DIRECTION se posent sur les différences perçues et non sur les désaccords.

3/ Convenir de responsabilités claires

Les membres de l’équipe  du CONSEIL DE DIRECTION sont individuellement mobilisés par l’atteinte d’objectifs qui sont liés à leur responsabilité propre pour une gestion transversale au service de  tous.

Les membres du CONSEIL DE DIRECTION d’AUSIRIS savent précisément quels résultats sont attendus de l’équipe.

4/ Développer l’efficacité, la solidarité et la cohésion

Les critères de l’efficacité sont pris en compte dans l’établissement de l’ordre du jour, et ne sont  retenus que des sujets transversaux et opérationnels, au cœur de la mission de l’équipe et sur lesquels seul le CONSEIL DE DIRECTION est  légitime.

Le « JE »  issue de la simple « représentativité » est systématiquement en CONSEIL DE DIRECTION remplacé par le « NOUS » de la « transversalité et du service » 

5/ Conforter les relations

La bienveillance pour la gestion du « bien commun » au travail dépend pour partie du climat collectif et des relations qui se sont créées entre les individus.

Est combattu au sein du CONSEIL DE DIRECTION, l’excès de formalisme qui conduit à l’insuffisance de transparence dans les échanges et l’agilité dans les décisions.

Travailler le parler vrai, l’assertivité et apprendre à confronter ses idées se travaillent. Le CONSEIL DE DIRECTION  reste factuel et contributif.

En conclusion

Pour rappel le CONSEIL DE DIRECTION d’AUSIRIS est « une entité opérationnelle » !

Ainsi, le succès du CONSEIL DE DIRECTION d’AUSIRIS dans la dimension opérationnelle tient d’abord à l’origine de la volonté d’un Conseil d’administration d’AUSIRIS et de sa motivation à conduire  la réflexion sur l’avenir de l’union associative et sa sécurisation.

Les membres du CONSEIL DE DIRECTION d’AUSIRIS :

1 – Le/La  directeur de la COMMUNAUTE  COSTE

2 – Le/La directeur du COMITÉ DE PROTECTION DE L’ENFANCE ET DE L’ADOLESCENCE GARD-LOZÈRE – Action Éducative en Milieu Ouvert – Service Investigations Éducatives

3 – Le/La directeur de SAMUEL VINCENT

4 – Le/La directeur d’ANGÉLINE CAVALIÉ

5 – Le/La directrice du COMITÉ DE PROTECTION DE L’ENFANCE ET DE L’ADOLESCENCE GARD-LOZÈRE – Institut Thérapeutique et Pédagogique

6 – Le/La Responsable des Ressources Humaines : RRH

7 – Le/La Responsable Administrative et Financière : RAF

→ Soit :  4 voix délibératives pour 7 participants (une association = 1 voix)

Le processus décisionnel et son principe de base au sein du CONSEIL de DIRECTION :

→ une association = une voix délibérative

→ une fonction support = une voix consultative

→ un invité = une voix consultative

La règle de l’unanimité*  (entre les 4 associations membres à ce jour),  est la règle en vigueur pour les décisions en CONSEIL de DIRECTION

*La règle de l’unanimité impose de la discipline et de la patience. En cas d’impossibilité constatée, avérée d’obtenir le consensus, le sujet en cours est abandonné et traité par chaque association séparément et comme bon lui semble, sous la seule réserve en tant que membres d’AUSIRIS que ces décisions n’impactent en rien l’intérêt général, car en aucun cas, il ne peut s’agir d’un abandon mais le simple constat de non applicabilité généralisée.

Les directeurs membres du CONSEIL DE DIRECTION sont  invités  au conseil d’administration d’AUSIRIS, ils font  état auprès de celui-ci  du travail en cours et des projets  à venir. Ils sont les rapporteurs des décisions du Conseil d’administration auprès du CONSEIL de DIRECTION.